Depuis plusieurs années maintenant, l’industrie des travaux et ses différentes possibilités, en matière d’outils et de puissance, se multiplient. Il n’est donc pas toujours simple de savoir exactement vers quoi se tourner lorsqu’il est nécessaire d’acheter, par exemple, un moteur fonctionnel, pratique et correspondant aux différentes attentes. Un des principaux critères recherché aujourd’hui par la majorité des personnes s’intéressant à ce secteur se trouve être le respect de l’environnement. Les moteurs les plus prisés sont ainsi les électriques, mais même dans ce secteur, il existe de nombreuses possibilités : il est alors nécessaire de s’y connaître un minimum.

Ce dernier étant l’élément principal lorsque vous utilisez un objet nécessitant un moteur, il est capital d’en apprendre davantage à son sujet. Au travers de cet article, vous obtiendrez les clés indispensables pour comprendre le fonctionnement d’un moteur monophasé.

Qu’est-ce qu’un moteur monophasé et à quoi sert-il ?

Le moteur monophasé est d’une grande utilité dans les différents travaux. En effet, c’est dans ce domaine que ce dernier est le plus utilisé, notamment s’il est question de scies circulaires, de convoyeurs ou de bétonnières. Il est alors important de savoir de quoi il s’agit dans le but de mener à bien les différentes actions à réaliser.

Ce dernier se retrouve donc dans plusieurs outils de tailles assez importantes afin de pouvoir provoquer une action de rotation nécessaire au bon déroulement des diverses étapes de construction. Pour une personne capable de se servir des machines citées précédemment, ou pour toute personne qui s’informe en amont, son utilisation reste relativement simple puisqu’il s’agit d’un moteur contenant un unique phase et étant alimenté par un courant électrique.  

De plus, ce dernier ne nécessite pas une grande puissance électrique puisqu’il agit sous les 4 kW, même si sa puissance peut être variable selon les modèles. Il suffit ensuite d’enclencher le bouton de marche/arrêt. Le moteur monophasé est de ce fait efficace et fiable, tout en étant accessible.

La différence entre un moteur monophasé et un triphasé

Cependant, le moteur monophasé n’est pas le seul existant sur le marché. Mais alors quelles sont les différences principales avec un moteur triphasé et pourquoi opter pour la première option plutôt que la seconde ?

Tout d’abord, il faut savoir que le courant qui sert à alimenter ces deux différents moteurs n’est pas tout à fait similaire. En effet, comme leurs noms l’indiquent, un moteur monophasé doit être branché sur une alimentation monophasée et c’est la même chose pour un moteur triphasé. Le choix dépend ainsi également du courant électrique qui est possédé, le monophasé étant bien souvent le plus retrouvé.

S’il est envisageable d’utiliser ces deux moteurs à des fins similaires, il s’avère tout de même recommandé d’opter pour un moteur monophasé si une grande puissance n’est pas nécessaire. Cela vous permettra d’obtenir un rendu correspondant à vos attentes, sans dépenser inutilement du courant électrique. Cependant, si vous souhaitez utiliser cette option, mais que vous possédez uniquement un courant triphasé, cela est modifiable auprès de votre fournisseur d’électricité ou, pour les plus experts, grâce à un montage.