Sachez que l’assurance responsabilité civile automobile est obligatoire a minima. L’assurance responsabilité civile automobile au tiers est suffisante pour les voitures anciennes qui ont peu de valeur. Une assurance, au moins partiellement complète est conseillée pour les voitures plus chères, et une assurance complète, appelé tous risques pour les voitures neuves, les voitures d’occasion chères et les voitures électriques. 

De nombreuses questions sur l’assurance voiture sont posées chaque jour par des milliers de personnes. Vous pouvez trouver certaines de ces réponses dans cet article.  

Changez simplement, économisez beaucoup

Le prix d’une police d’assurance dépend fortement de caractéristiques individuelles telles que l’âge, la profession, le lieu de résidence et la voiture en elle-même. Et cela dépend bien évidement de l’assureur et du tarif. Pour économiser sur une assurance auto, il n’y a pas de secret. Faites des comparatifs avec différents assureurs et trouvez la meilleure offre qui vous convient en demandant des devis. 

Pour chaque année sans accident, le client obtient une meilleure note de sinistralité, c’est ce qu’on appelle un Bonus auto. Cela rend la contribution de votre garantie moins chère. D’autre part, toute personne qui cause un accident se glisse dans une classe plus chère qu’on appelle Malus auto. Donc attention, ce n’est pas parce qu’on est assuré qu’il faut négliger sa conduite. Bien au contraire, les bons conducteurs seront récompensés pour leur bonne conduite. 

Parfois, il est financièrement moins cher de payer soi-même les réparations suite à un accident mineur afin de conserver son Bonus auto. 

Ne négligez pas l’assurance tous risques 

De nombreuses prestations d’assurance automobile importantes ne sont pas automatiquement incluses. Il est important d’avoir l’assurance la plus élevée possible ainsi qu’une clause d’assurance tous risques pour que la compagnie d’assurance prenne en charge le sinistre intégralement en cas d’accident responsable, sinon le prix des réparations sera entièrement à votre charge. Si le conducteur provoque un accident, l’assurance responsabilité civile automobile couvre les dommages subis par l’autre usager de la route, qu’il s’agisse d’un piéton, d’un automobiliste ou d’un cycliste. 

L’assurance responsabilité civile automobile paie les réparations en cas d’accident dont vous êtes responsable, mais elle ne couvre que les dommages causés à l’autre partie. Elle paie également les dommages matériels causés à des objets tiers, tels qu’un mur de propriété qui a été touché ou autres dégâts matériels. Vous avez également besoin d’une assurance complète pour couvrir le coût des dommages à votre propre voiture. 

Différez vos paiements pour plus de tranquillité d’esprit 

Vous pouvez économiser beaucoup d’argent avec une assurance automobile, par exemple, avec des paiements annuels au lieu de semestriels, avec une franchise raisonnable, en faisant réparer votre voiture dans des ateliers partenaires de la compagnie d’assurance et de nombreuses autres réductions, comme pour le stationnement dans un garage (qui diminue le risque de vol). Ce sont des aspects importants à ne pas négliger pour économiser au maximum votre argent. 

L’assurance automobile est indispensable, c’est la loi  

L’assurance responsabilité civile automobile est requise par la loi, c’est un minimum à avoir lorsqu’on a un véhicule à moteur. C’est pourquoi les assureurs doivent accepter chaque client, au moins sous réserve des conditions légales et des montants minimaux. 

Ils ne peuvent refuser des clients que dans des cas exceptionnels, par exemple si quelqu’un n’a pas payé la contribution auparavant, si l’assureur n’assure que des groupes professionnels sélectionnés tels que les fonctionnaires, ou si leur domaine d’activité se situe uniquement dans une certaine région et que le client habite ailleurs. Dans tous les cas, il existe des assureurs spécialisés qui prennent les clients malussés qui n’arrivent pas à s’assurer ailleurs. 

Couverture partielle : en cas de bris de glace et d’orage 

Selon une étude, 20 % supplémentaires des propriétaires de voitures ont souscrit une assurance tous risques en 2020. L’assurance partielle paie en cas de vol, si la voiture est volée ou seulement des pièces détachées de celle-ci, ainsi qu’en cas d’effraction. Elle s’applique également en cas de bris de glace, par exemple si une fissure rend le pare-brise inutilisable, ce qui peut arriver fréquemment avec un petit caillou qui vient percuter le pare-brise. 

De plus, il remplace les dommages causés par les intempéries : tempête, grêle, inondation, foudre. En cas de dégâts de tempête, l’assurance ne s’applique qu’à partir de force 8 du vent. Les dommages causés par un incendie et une explosion sont également assurés, tout comme les dommages causés par un court-circuit au câblage. 

À cela s’ajoutent les accidents de la faune et les accidents avec des animaux sauvages, ainsi que les conséquences des avalanches de neige. Il s’agit donc avant tout de dégâts que le conducteur ne peut influencer par son style de conduite. Par conséquent, il n’y a pas de catégories de non-sinistre dans l’assurance partielle et donc pas de réduction de prix après des années sans accident, mais il n’y a pas non plus de malus en cas de sinistre.